SLIDE+Script menu

Facebook
Twitter
Google+
Instagram
Flux RSS
HelloCoton

samedi 16 juillet 2011

À la rencontre de Boudha...

16 juillet, en route pour le grand Boudha ! Et croyez moi, c'est une sacré aventure ! Atteindre le site et le village de Ngong Ping n'est pas une mince affaire. En effet, il faut d'abord faire une queue pendant un long, long moment, avant de s'installer dans des oeufs qui nous mènerons au dit village, là-haut dans la montagne !

Jusque là, vous me direz, "eh bien quoi ?". Oui mais l'ascension dure 25mn et le vent souffle fort. Les cabines sont aérées et le bruit du vent, mêlé à l'altitude qui ne cesse d'augmenter me donne un vertige terrible. Sans compter que les nuages sont bas et que nous nous retrouvons dedans au bout de 15 minutes. Les garçons se moquent de moi, mais Patrick n'en mène pas beaucoup plus large que moi. Je peux également compter sur la complicité d'un touriste chinois qui semble aussi terrifié que moi !



Mais nous arrivons à destination, et alors qu'en posant un pied à terre je clame à quel point j'ai adoré ce moment, les vendeurs se ruent sur nous pour nous vendre photos et porte-clés à notre effigie ! Oui, parce qu'il faut savoir qu'avant que l'oeuf ne parte, on vous prend en photo, et le temps que vous soyez en haut, ils ont déjà tout préparé !!!

À l'entrée du village se trouve un énorme gong, qu'il est de bonne augure de frapper au moins trois fois. Je m'empresse de le faire et nous pénétrons dans Ngong Ping. Première impression étrange. Sur la place du village se trouvent boutiques souvenir, Subway et Starbucks. Hum... pas très typique tout ça ! Et ça continue ! Tous les 2 mètres des espaces sont aménagés pour prendre des photos, et l'étrangeté atteint son paroxysme lorsque nous admirons un arbre à voeux et que nous nous apercevons qu'il est faux ! En fait ce village, c'est Disneyland ! Un peu plus loin, Boudha garde un oeil sur cette agitation perpétuelle.


Mais pour l'atteindre, il faut grimper un escalier de plus de 250 marches, alors il faut des forces !
Nous parvenons à trouver une échoppe typique où les touristes semblent absents. Pour 3 euros, on mange un gros bol de noodles (les nouilles asiatiques) avec une viande de notre choix, ou encore des dim sum (bouchées à la vapeur) absolument délicieuses. La pluie tombe doucement, il fait chaud, la nature est luxuriante et nous mangeons non loin d'un vieux pépé chinois qui observe l'échoppe, aucun doute, nous sommes en Chine !

Repus, nous nous dirigeons vers Boudha, comme beaucoup d'autres. C'est très impressionant. La splendeur de la construction et sa grandeur dégagent quelque chose de divin. On ne peut s'empêcher de ressentir cette puissance séreinisante. Beaucoup de personnes se prosternent et font des prières. Nous, nous prenons la pause et immitons Boudha.




Arriver en haut, le paysage est simplement somptueux ! D'un côté la mer et les îles, de l'autre les montagnes et les nuages qui vont et viennent. En levant la tête, l'oeil du Boudha nous observe avec bienveillance et rigueur.

En redescendant, nous prenons la route d'un temple. Après avoir passer la porte, nous parcourons un jardin où règne une forte odeur d'encens. Les gens font des offrandes. Le temple est riche en détails et en couleur, c'est un plaisir des yeux.

Alors que nous reprenons le chemin des oeufs, nous croisons nombre de chiens errants et... un buffle, tapis dans l'herbe, au milieu des statues des gardiens du temple. Il est là, échappé de la fôret et contemplant paisiblement les touristes qui le prennent en photo. C'est insolite mais pour tout le monde, ça semble plus ou moins normal.


Après une redescente tout aussi stressante que l'ascension, nous regagnons DB et entreprenons de nous faire un petit resto. Ce qui est très agréable ici, et aussi très habituel en Asie, c'est de commander des assiettes de différents plats et de se les partager à même l'assiette. Nous ne dérogeons pas à la coutume locale et mangeons, démesurément je dois bien l'admettre. Qu'importe, c'est les vacances, nous nous dépenserons sans aucun doute dans les jours à venir et c'est délicieux !

Le programme de demain est pour le moment indéterminé, alors... suite au prochain épisode !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire