SLIDE+Script menu

Facebook
Twitter
Google+
Instagram
Flux RSS
HelloCoton

dimanche 17 juillet 2011

Le jour des Philippines...

Le dimanche à Hong Kong, rien ne s'arrête ! Bien au contraire, les magasins redoublent d'activité et tout le monde fait son shopping, achète des iPad ou court chez son coiffeur !

Mais Hong Kong devient également le théâtre d'un spectacle étonnant. En effet, nombres de Philippines travaillent ici comme domestiques et n'ont pour unique jour de repos que le dimanche. Elles en profitent pour se retrouver et investir la ville en faisant de grands pic-niques. Elles envahissent le dessous des buildings, les arrêts de bus ou encore les parcs dans un brouhaha étonnant ! Voici une photo qui donne un aperçu. Bien entendu par rapport à ce que vous voyez c'est au moins puissance 20 !



Nous prenons le taxi pour rejoindre Pacific place. Il conduit à peu près raisonnablement mais nous percevons bien le côté totalement anarchique des conducteurs et remarquons qu'ils ne ralentissent ou ne freinent que très rarement.


Nous atteignons ensuite une oasis de fraicheur, Hong Kong Park. Envahit par les Philippines, il est néanmoins agréable de s'y prélasser et d'admirer des cascades d'eau et des bassins à poissons riches en flore, au milieu des buildings.

Après une pause déjeuner, nous empruntons "l'Escalator". Cette construction est impressionnante. Il s'agit d'un tapis roulant de 792 mètres de long, qui monte par paliers, dans la colline Hong Kongaise. Le matin, il va dans le sens de la descente pour permettre aux personnes des banlieues de gagner leur travail plus rapidement en évitant les embouteillages.


Nous nous arrêtons à Shelley Street et empruntons Hollywood Road pour nous rendre dans un temple embaumant l'encens à plein nez. Des spirales d'encens sont en effet pendues au plafond et se consument en permanence.


Par la suite, nous faisons un tour dans les rues marchandes qui grouillent de partout. Une petite rue d'antiquité vend des babioles de tout genre. On peut acheter une statue de Mao lisant son journal, ou encore des pin's à son effigie, ou préférer des bracelets en ambre ou un vieux Blackberry.



En redescendant, nous retrouvons ce "joyeux bordel" mêlé cette fois-ci à des magasins de grandes marques ou des chaines telles que H&M. Les contrefaçons Gucci ou Lancel, côtoient des vêtements charmants à 3 euros (autant dire qu'on reviendra) !

Mais une chose est difficile à vivre et nous pousse à marquer une pause, voire terminer la visite : la chaleur. Hong Kong vit au rythme du climat tropical. Aujourd'hui, le soleil a pointé le bout de son nez et accentué la chaleur éreintante qui règnait déjà. Il doit facilement faire 37 ou 38°. Du coup, il est indispensablle de se ruer de temps à autre dans des centre commerciaux pour bénéficier de la clim. Nous terminons donc par une boisson fraîche avant de regagner le ferry et de se reposer un moment.

S'il fait beau, nous irons sans doute visiter demain, avec Nico, l'ile de Stanley, où se mêlent village de pêcheurs, lieux historiques et plages...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire