SLIDE+Script menu

Facebook
Twitter
Google+
Instagram
Flux RSS
HelloCoton

samedi 30 juillet 2011

Quelques brèves d'Haikou

Voici quelques nouvelles du début de notre séjour à Haikou.

Comme je l'ai dit dans le précédent post, l'île a essuyé hier une tempête tropciale et nous sommes restés à l'hôtel toute la journée. Comme nous étions relativement fatigués, nous en avons profité pour nous reposer et savourer le confort de notre chambre.

Cependant, nous avons réussi à faire une découverte...culinaire ! Nous avons pu goûter, dans un des restaurants de l'hôtel à une fondue chinoise. Le principe est simple. On choisit un ou plusieurs bouillons (poulet, champignon, boeuf etc) dans lequel on fait cuire ce que l'on veut. Des boulettes de viandes, des légumes, des nouilles etc. C'est absolument délicieux et présente un aspect typique tout à fait charmant. Par contre, ça chauffe drôlement !

Aujourd'hui, le beau temps est revenu. Il y a eu encore un peu de vent ce matin qui est retombé assez rapidement et nous en avons profité pour sauter dans la piscine de l'hôtel qui ma foi est plutôt pas mal !


Nous tentons de prendre quelques renseignements car nous souhaitons louer des vélos ou idéalement un scooter pour visiter l'île. Mais nous sommes confrontés à un problème de taille : la langue. En effet, bien que nous soyons dans un hôtel 4 étoiles pratiquement aucun membre du personnel ne parle anglais.

La personne à qui nous nous adressons nous parle en chinois puis appelle sa supérieure qui elle, parle anglais. Nous déjeunons ensuite et assistons à une scène assez surréaliste. Nous voulons commander une assiette de fruits pour le dessert. Ce n'est pas sur la carte mais nous en voyons circuler dans la salle. Nous demandons à une serveuse qui nous regarde d'un air ébahi, part tout de suite, appelle une autre serveuse qui ne comprend rien non plus. Elles vont chercher leur supérieure qui ne comprend toujours rien, repart et revient avec l'addition. Nous lui écrivons le mot "fruit". Elle s'en va et nous voyons arriver une autre chef qui enfin comprend notre requête ! Déjà hier, il a été impossible de commander un brownie en dessert ! C'est assez déroutant. Jusqu'à présent, nous avions toujours réussi à nous faire comprendre et nous nous attendions sans doute à ce que tout le personnel soit à peu près à l'aise avec l'anglais. Nous avons donc répertorié les 4 phrases bein maîtrisées : Good morning (evenning, afternoon etc.), MAY I HELP YOU (la plus fréquente mais qui finalement n'a pas de suite), thank you, goodbye.

Nous remontons dans la chambre, toujours en proie à une grande fatigue et après un moment de réflexion, nous décidons de nous accorder une bonne journée de détente avant de repartir demain à l'aventure. Du coup une bonne sieste et retour à la piscine où nous commençons par une expérience très particulière ! L'hôtel propose la fish therapy. J'avais lu quelques articles sur ce nouveau phénomène dans des magazines. Il s'agit d'un bassin d'eau assez chaude dans lequel se trouvent des centaines de poissons qui n'ont d'yeux... que pour nos peaux mortes. Ils se ruent sur nous et nous dévorent afin que nous retrouvions une peau douce et lisse et des pieds presque neufs. En France, seuls quelques instituts se lancent, principalement à Paris, et il faut compter 50 euros pour 15 minutes. Ici, nous payons 30 yuans (un peu moins de 4 euros) pour une durée illimitée ! Les clients de l'hôtel en rafolent !

Nous nous jettons donc à l'eau, Nico le premier, et sa réaction m'inquiète un peu !


Il est pris d'un fou rire compulsif et gigote. Visiblement ça chatouille ! Je le rejoins... ouh la la quelle sensation étrange ! Effectivement au début on ne se sent pas très à l'aise. Et puis cette horde de poissons tout autour de soi, ça fait bizarre ! Mais au bout d'un moment, on s'y fait et cela devient même agréable.

Tout neufs, nous regagnons la piscine, prenons du bon temps et regardons le soleil se coucher.


Qui plus est, une remarque que nous nous étions faite à Yangshuo se confirme, les chinois se baignent tard. Ils évitent absolument le soleil et commencent à arriver en nombre vers 17h30/18h. Il faut dire qu'ils dinent également très tôt. Tout au long du séjour, nous les avons vus prendre leur repas vers 17h/18h. Et il nous semblent qu'il leur arrive de remanger vers 23h/minuit.

Nous partons ensuite nous préparer, zappons un peu sur les chaînes chinoises qui sont absolument hilarantes. Ils alternent entre des séries nullissimes où tout le monde est déguisé en guerriers des temps anciens, des films de Kung Fu, des émissions où des gens chantent faux et un divertissement qui semble beaucoup les amuser (nous en avons eu dans les cars) une sorte d'opéra chinois vraiment... soporifique.

Voilà à peu près les dernières nouvelles. Demain nous nous relançons dans la vadrouille. Selon les moyens de locomotion que nous allons trouver, nous nous rendrons soit dans une plantation de cocotiers à une soixantaine de kilomètres d'Haikou, soit dans un parc volcanique à une quinzaine de kilomètres !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire