SLIDE+Script menu

Facebook
Twitter
Google+
Instagram
Flux RSS
HelloCoton

dimanche 31 juillet 2011

Une journée à Haikou

Avant de débuter, j'ai oublié aujourd'hui la carte mémoire de l'appareil photo dans l'ordinateur. Du coup, les photos de la journée sont sur la mémoire interne de l'appareil photo et je n'ai pas le cordon USB pour les transférer. Il n'y aura donc qu'une ou deux photos de la fin d'après-midi... désolée !!!

Aujourd'hui, nous n'avons pas du tout fait ce que nous avions prévu, et ce, malgré nous !

En effet, nous avons appris qu'il était impossible de louer des vélos pour nous rendre au parc volcanologique en raison du mauvais état des routes et que la location de scooters ne se faisait pas vraiment à Haikou.

Du coup, nous décidons d'aller en ville et visitons un ensemble de temples (les temples des cinq dignitaires). Arriver à destination n'est pas une mince affaire. En effet, la carte dont nous disposons est écrite... en chinois. Nous devons donc repérer les cryptogrammes indiqués sur le guide et désignant le temple et voir où ils se trouvent sur la carte. Une fois la mission accomplie, nous nous mettons en route.

Le lieu est un étrange mélange, à la fois calme et agréable, il est en même temps assez défraîchi et les étendues d'eau reçoivent les égouts.
 Nous visitons ensuite l'Ever Green Park, principal parc de la ville où des gens s'amusent à faire voler des cerfs-volants. Le parc longe la mer à son extrêmité, on se sent plutôt bien.

Haikou en soi n'est pas une ville très intéressante, d'autant plus que l'île est actuellement en basse saison. La richesse se cache plus à l'intérieur des terres. Nous rentrons, malgré tout contents d'être sortis et d'avoir un peu visité et descendons un arrêt avant notre hôtel à la "Holiday Beach". Cette plage est réputée. Elle est très longue et ressemble aux plages de Floride. Nous nous promenons et savourons l'ambiance animée qui y règne. De nombreux stands proposent de la nourriture, des nouilles ou encore des brochettes cuites au barbecue. La musique est forte, c'est les vacances !

Nous decidons de manger un morceau. Il est 16h30 et nous n'avons pas déjeuner ! Nous optons pour une noodle soup (soupe de nouilles) et une saucisse qu'ils appellent "hot dog". Nico a semé le doute en moi depuis qu'il s'est demandé s'il fallait prendre cette appellation au sens propre ! J'essaye de ne pas y penser !!!

Et soudain... ce qui menaçait depuis une bonne heure et demi explose... l'orage éclate et il se met à pleuvoir à torrent ! Tout de suite les employés ouvrent de grands parasols qui nous protègent plus ou moins de la pluie et les gens s'abritent là où il peuvent, pendant que d'autres continuent à se baigner. Ça dure un temps considérable. Nous en profitons pour acheter une sorte de beignet qui a un peu le goût de la fougasse et se révèle succulant. Nor nous sommes heureux de cet instant qui est une autre forme de contact avec la vie chinoise. (Même si certaines de leurs habitudes, notamment faire d'horribles bruits à table, restent insuportables pour nous !)

Au bout d'une bonne demi-heure, nous constatons que la pluie ne cessera jamais et décidons de l'affronter pour rentrer à l'hôtel. Nous arrivons trempés, nous réchauffons un bon moment et apercevons soudain le soleil, qui décline. La lumière est irréelle...




Nous nous jettons dans la piscine une fois l'épisode orageux passé.


Nous sommes cette fois un peu plus armés et avons repéré un bus touristique qui emmène aux volcans. Nous allons donc nous lever tôt demain pour l'avoir et devrions normalement cette fois-ci pouvoir nous y rendre !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire