SLIDE+Script menu

Facebook
Twitter
Google+
Instagram
Flux RSS
HelloCoton

jeudi 4 août 2011

Derniers pas à Hong Kong...

Aujourd'hui fut une journée particulière pour nous puisqu'il s'agit de la dernière que nous avons passée à Hong Kong, la dernière de notre séjour.

Je n'aurai pas mille choses à vous raconter, mais quelques unes quand même !

Nous sommes revenus hier d'Haikou. Notre vol a eu 1h15 de retard, je me suis découvert une passion pour les chariots à bagage et nous avons ensuite passé près de 4 heures dans le métro, pour rejoindre Discovery Bay depuis Schenzhen (avec une brève pause pour manger).

C'était drôle de revenir ici et de se sentir chez soi. L'appartement de Patrick à Hong Kong est ce qui s'apparente pour nous le plus à un foyer.

Aujourd'hui nous avons eu un emploi du temps de ministre ! En effet, il nous fallait faire du shopping. Pour nous, et puis pour les autres.

Nous nous lançons donc dans le ladies's market, trois rues parallèles où l'on trouve énormément de vêtements mais aussi de l'électronique plus ou moins bon marché (nous n'avons pas trouvé les prix si attractifs que ça).

Il est intéressant de quitter les stands principaux de Ladies's market pour s'aventurer dans des boutiques hasardeuses. Nous tombons sur une friperie qui fait mon bonheur pour moins de 10 euros !

Nous devons ensuite retourner à Soho, où nous avons la veille réservé un massage à 17h. Nous n'avons jamais été massés par des professionels auparavant. L'ambiance est zen et nous patientons dans de larges fauteuils. Nous sommes ensuite emmenés dans un petit salon privé et passons 50 minutes de détente et parfois de souffrance ! Le massage à la chinoise peut être douloureux !

Tout flottant, nous prenons la route du Peak tram, le tramway qui mène à la Peak Tower, point de vue privilégié sur la ville, en haut d'une colline.


Lorsque nous arrivons à destination, une immense queue s'étend devant nous. Nous patientons pendant 1h30 avant de pouvoir enfin entrer dans le funiculaire. Commence ensuite une ascension vraiment impressionnante ! Le funiculaire est à pic, et la sublime vue se dessine sous nos yeux. Une fois arrivés au sommet, nous en prenons plein la vue !




Alors que nous sommes déjà heureux et fiers de nous, d'avoir enfin réussi à aller au Peak, mais également d'être parfaits dans notre timing, une sorte d'action sacrée tombe sur nous. Une question planait depuis le début du voyage, y a-t-il des Burger king en Chine ou à Hong Kong ? Nous n'en avions encore jamais vus quand soudain, dans le centre commercial de la Peak Tower il est apparu ! Le diner était donc tout trouvé !



Retour ensuite sur l'île de Kowloon pour arpenter l'excitant mais épuisant marché de nuit de Temple Street. Nous y passons beaucoup de temps mais sommes plutôt fiers de nous et de notre marchandage (enfin, c'est surtout Nico qui en a le mérite).

Nous revenons à l'appartement bien chargés et nous nous demandons comment nous allons ramener tout ça mais qu'importe.

Ce soir, le sentiment oscille entre la nostalgie de la fin du voyage et la joie de savoir que nous allons partager nos souvenirs avec nos familles et nos amis.

Ce week end ou en début de semaine prochaine, je publierai un dernier article essentiellement constitué de photos que nous n'avons pas eu l'occasion de mettre et que nous aimons bien.

Je vous remercie tous d'avoir lu avec attention nos aventures, ça a été un vrai plaisir de vous les faire partager, souvent au sacrifice de mes nuits car les connections internet étaient rarement bonnes ! Je remercie aussi Patrick de nous avoir accueilli si gentillement chez lui et d'avoir partager un bout du séjour et de la découverte avec nous (je n'oublierai pas l'ascencion en télécabine ;) ) et surtout je remercie très fort mon homme adoré, qui m'a soutenue, m'a relue, a toujours fait en sorte que j'ai un moment pour écrire et qui m'a aidée quand je craquais à cause des connections fragiles ! Ce séjour n'aurait jamais été aussi merveilleux sans toi !

Nous rentrons les bras chargés, les cartes mémoires remplies à bloc et encore fascinés par ce pays et par ce peuple que nous connaissons un peu mieux mais qui reste encore bien énigmatique...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire