SLIDE+Script menu

Facebook
Twitter
Google+
Instagram
Flux RSS
HelloCoton

vendredi 5 octobre 2012

Rétrospective d'une année d'insomnie...

D'ici quelques jours, cela fera un an que nous avons pris la décision de partir. Lorsque j'ai dit ça à Nico hier soir, il m'a répondu : "J'ai l'impression que ça fait beaucoup plus".

Pour ma part, je ne saurais dire. Il est vrai que ce projet a pris une telle place dans nos vies qu'il semble avoir été mis en route depuis des années. Pourtant, j'ai également l'impression que les périodes où le départ semblait un événement lointain et celles où le temps faisait un bond de géant, se sont succédées de telle manière que les choses ont suivies leur cours et que ça n'a pas été si long que ça.

Il est drôle de constater les différentes humeurs qui peuvent nous habiter au fil du temps, lorsque l'on prépare un tel projet ! Je vous propose donc une petite rétrospective de cette année d'attente...

PHASE 1 : L'EXCITATION

On veut TOUT savoir ! On se sent débordé par la somme d'informations qui circulent sur internet. On veut se convaincre que le temps va passer vite, qu'acheter le premier guide est URGENT, on veut voir des photos, croire qu'on arrivera à épargner assez d'argent, on veut réserver l'avion même si le vol n'est pas encore en vente, en parler à tout le monde, en parler tout le temps, on voudrait déjà y être !

RÉSULTAT : On est tout excité, on ne peut pas dormir et on se couche tard...

PHASE 2 : LA PATIENCE 

Tout le monde a dans la tête des dates clés qui permettent de prendre conscience de l'avancée d'un projet. Pour nous, arriver à Noël était déjà un premier exploit. Le jour de l'an encore plus ! Il nous permettait d'être à un an pile du départ !

Il fait froid, on travaille dur pour épargner, un an c'est long, on a envie que les choses avancent, mais à part lire les guides, on ne peut pas faire beaucoup plus. On se dispute à cause du budget, on finit par faire un budget, on se redispute à cause du budget et finalement on croit en nous et en notre budget. On lit, on lit, on lit, on met des post it sur les guides, on définit un itinéraire et on se dit qu'un beau matin, on sera content d'avoir dégrossi les choses...

RÉSULTAT : On est tantôt bougon, tantôt en transe, on ne peut pas dormir et on se couche tard...


Une de nos lectures favorites




PHASE 3 : LA VIE REPREND SON COURS


La vie...
Un jour (pour nous à environ 9 mois du voyage), on délaisse les guides, on LÂCHE L'AFFAIRE ! Ce n'est pas qu'on s'en fiche, c'est qu'on ne peut RIEN faire pour notre voyage à ce stade. Alors on retourne à notre vie normale, on profite des amis, de la famille, de nos activités, on parle parfois de notre périple comme d'une chose lointaine qui semble ne jamais pouvoir arriver. On se penche sur les problèmes et les plaisirs du moment présent et l'air de rien... le temps passe !

reprend son cours...
RÉSULTAT : La vie de tous les jours est joyeuse, les fêtes entre amis, les soirées en famille, c'est chouette ! On ne dort pas beaucoup et on se couche tard...


PHASE 4 : L'ENTRÉE DANS LE CONCRET

Un matin, on se réveille et on part dans 6 mois ! Là on se dit, punaise ! 6 mois, c'est dans pas longtemps quand même ! On réalise avec joie que l'on peut enfin réserver notre vol et ce simple événement nous donne des papillons dans le ventre. On marche dans la rue avec un sourire niais parce qu'on a un secret que personne ne connaît dans cette foule inconnue. On a un bonheur en nous incommensurable : on est entrain d'accomplir notre rêve.

RÉSULTAT : On est heureux, on ne peut pas dormir et on se couche tard...

PHASE 5 : LES PRÉPARATIFS

Soudain, le voyage fait de nouveau partie de notre quotidien. Dédite de l'appartement, permis international, mise à jour avec la sécu, la mutuelle, rendez-vous médicaux en pagaille pour vérifier que tout vas bien, vaccination, bref ! Plus une journée ne passe sans qu'un événement n'ait un lien avec le grand projet. On se prend la tête en espérant que tout va bien se passer, on a des montées d'adrénaline, on a des coup de blues, on danse dans le salon, on a des doutes existentiels (mais comment vais-je entretenir mes cheveux ? Aaah !!), on refait l'itinéraire pour être sûr, on recommence à lire les blogs, à voir les photos, on veut TOUT savoir de nouveau, on admire nos économies et on se sent légitime ! Oui on a enfin le feu vert pour être excité, on part dans 3 mois !

RÉSULTAT : On est débordé, on est excité, on est épuisé, on se couche tard mais qu'est-ce qu'on dort bien !

1 commentaire:

  1. C'était loin, ça se rapproche. On en parlait, on en parle. Je ne dormais pas, je ne dors toujours pas. Je t'embrasse. Mum

    RépondreSupprimer