SLIDE+Script menu

Facebook
Twitter
Google+
Instagram
Flux RSS
HelloCoton

vendredi 9 novembre 2012

Préparer un voyage roots quand on est coquette-Part 2 Dire non au shopping compulsif !

Mesdames, Messieurs aussi, l'heure est grave ! 

L'hiver approche, le voyage également, et je dois faire face à un dilemme existentiel : 
shopper or not shopper !

Il semble que toutes les forces maléfiques du monde se mettent sur ma route pour me faire flancher !!! Les premières neiges en octobre : "je veux un nouveau bonnet !" Une ambiance hivernale : "et si je me payais une nouvelle petite robe !" Un froid de canard : "ces bottes sont vraiment usées !" 

Mais que vais-je devenir ?!

Je me souviens d'une phrase que Nico m'avait dite l'an dernier, lorsque nous avions décidé de partir : "tu sauras être patiente ?" Ah ! Ah ! La bonne blague ! S'il avait su alors que le plus dur ne serait pas l'attente, mais la résistance face à l'appel de la femme qui est en moi ! 


Pourquoi mais pourquoi faut il que voyage rime avec épargne, sagesse, raison ?! Ça ne me va pas du tout ! Alors bien entendu, je n'en suis pas au shopping zéro (ça va pas ou quoi ?!) mais qu'il est dur de se serrer la ceinture surtout en cette merveilleuse période qu'est l'automne !

Alors, je vous le demande, que faire ?! Voici quelques astuces qui marchent pas mal sur moi !

1) Faire l'inventaire de ses vêtements 

Soyons honnêtes, combien de fois sommes-nous retombé(e)s sur un super haut en se disant "ah oui c'est vrai ! Je l'avais oublié celui là !" ? Alors ? Eh oui, de très nombreuses fois ! Alors commençons par là ! Souvent un bon inventaire réouvre de nombreuses possibilités de combinaisons, des idées d'ensemble auxquels on ne pensait plus ou même auxquels nous n'avions jamais pensé ! Avec ça, on peut bien tenir... 2 jours au moins ! (Bon ok je sors !)

2) Se plonger dans le voyage

Il suffit parfois d'aller faire un tour sur les blogs, de regarder quelques photos des pays que l'on va visiter pour se catapulter dans une autre dimension. On se rappelle alors de la beauté de notre projet et puis mine de rien ça nous prend du temps et on n'est moins tenté de courir les magasins.

3) S'accorder un petit budget

Je crois qu'on ne peut pas tout arrêter comme ça. Peut-être que lorsque nous reviendrons de voyage les choses seront différentes, sans doute, et globalement elles ont déjà commencé à changer. Ah bah oui, je peux vous dire que j'ai bien dû diviser mon budget shopping par trois cette année ! (En même temps je dis ça comme si j'avais calculé un jour, tu parles ! Ça me plaît, je prends et je passe à la caisse !) Enfin bref, peut être donc que les choses changeront mais pour l'instant, la vie est en France et la mode est cooooollll !!! Alors on ne fait pas de folie mais on s'accorde un petit plaisir de temps en temps et ça devrait suffire à calmer la bête !

4) Regarder son compte !

Ça peut être radical ! Eh oui, tous ces équipements à acheter, et puis ces vaccins à faire et la vie qui continue, les courses, l'électricité et j'en passe ! À la fin, on préfère épargner un peu qu'acheter un énième T-Shirt. Depuis qu'on prépare le voyage, ça marche pas mal pour moi ! 


Voilà donc mes quelques idées pour résister à l'appel machiavélique des boutiques ! Et vous, vous en connaissez d'autres ?


6 commentaires:

  1. Ohhh... comme je te comprend! :)
    Perso un truc qui marche pas mal c'est la visualisation du sac à dos... J'ai beau me dire que Benoit portera plus que moi, je crois qu'il n'acceptera pas de porter mes fringues dans son sac... Et effectivement le budget c'est un sacré agrument, pas plus tard que hier on est passé chez le médecin pour établir le plan vaccination... C'est fou le nombre de sac à main que représentent ces satanés piqûres au niveau budget!

    PS: Je suis fan de ton sac à poil sur la première photo! ;)

    RépondreSupprimer
  2. C'est vrai que c'est pas mal la visualisation ! Moi non plus, je ne pense pas pouvoir refiler des vêtements à Nico, et puis je sais bien que ça ne me servira à rien d'en avoir 50 ! En plus Nico m'a sorti un super argument hier (le mec vicieux) : "tu sais, on pourra en acheter plein des vêtements là bas". Il me prend par les sentiments ! :D

    Pour la vaccination c'est vrai que c'est effrayant le prix de ces trucs ! On a fait nos derniers vaccins mercredi et on en a quand même eu pour 700 euros en tout ! Ça remet les pieds sur terre :(

    Merci pour mon sac ! C'était un cadeau de Noël je l'adore :D

    RépondreSupprimer
  3. Ouh là là 700 euros de vaccins... Comme tu dis, ça remet les pieds sur terre ! Quels sont les vaccins qui ont fait monter la note ainsi ?

    RépondreSupprimer
  4. Eh oui ça banque ! C'est essentiellement l'encéphalite japonaise qui fait grimper la note, mais la rage n'est pas donnée non plus ! J'ai tout détaillé ici : http://globe-croqueurs.blogspot.fr/p/formalites.html

    RépondreSupprimer
  5. j'ai compulsé au pérou j'ai acheté un tshirt, alala c'est fou ce que ça m'a fait du bien lol
    sinon en france, je me disais que ce que j'allais acheter allait vite finir dans un carton, moisi dévoré par les souris, donc je préférai me convaincre de ne plus en avoir besoin et surtout autre méthode, je me suis interndite toute entrée dans un magasin!!!! lol

    RépondreSupprimer
  6. J'adore le "J'ai compulsé" on dirait une réunion d'accroc au tabac ou un truc comme ça :D J'essaye cette méthode dite de "l'évitement" qui consiste à détourner mon regard des boutiques etc. mais c'est difficile. J'essaye aussi de me dire que bientôt ce sera dans un carton mais j'ai aussi des fois une réflexion qui est : "pour l'instant tu as des sous, en rentrant on ne sait pas alors profite"et ça, ça craint ! Mais bon je résiste pas trop trop mal ces derniers temps ! Profite bien de la suite du voyage et on se voit peut être au Cambodge ;)

    RépondreSupprimer