SLIDE+Script menu

Facebook
Twitter
Google+
Instagram
Flux RSS
HelloCoton

mercredi 16 janvier 2013

"Bonsoir et bienvenue à Koh Lanta !"


Et voilà ! Nous y sommes à... Koh Lanta ! Attention son de flute: "tudududu tududuuuuuuu" ! Après un long trajet de 17 heures dont je vous parlerai un peu plus loin nous avons enfin foulé le sol de cette ile à l'ouest de la Thailande, sur la cote d'Andaman.

Si c'est pas la preuve qu'on y est ça !

Ouh ça grimpe !!!
Mais avant de vous raconter notre route laissez-moi vous parler un peu de notre dernière journée à Koh Tao qui fut une des meilleures que nous avons passée là bas. Après avoir laissé notre bungalow, nous avons déposé nos bagages à la réception et nous sommes lancés dans l'ascension de la route ultra raide qui relie Tanote Bay au reste de l'ile. Bien entendu, il était presque midi et le soleil tapait de toutes ses forces ! Nous aboutissons à un restaurant que nous avions repéré (enfin presque mais c'est une autre histoire) et prenons place. Cette gargotte propose également des cours de cuisine thai. Ici, trois tables font office de salle, perchées sur la montagne, face à la mer. Différentes babioles sont pendues sur des fils brinquebalants et une petite radio diffuse des tubes thailandais. Alors que nous commandons, la serveuse nous demande si nous sommes français et enchaine en nous expliquant que ses fils étudient à Lyon ! Comment aurions-nous pu croire un instant que nous tomberions sur une personne qui connait Lyon, si loin de chez nous, dans une petite échoppe comme celle-ci. Nous échangeons un peu. Elle nous confie qu'elle est déjà allée à Lyon et qu'elle a aimé malgré le fait que les gens ne parlent pas bien anglais et qu'il était difficile de se faire comprendre. Cette rencontre improbable est pleine de charme et nous savourons l'instant...
Nous nous régalons d'un excellent curry rouge, d'un vert et d'un très bon riz gluant et reprenons notre route.





Le taxi nous dépose à Mae Hadd. Nous nous rendons directement à l'agence pour changer nos billets de Koh Phi Phi pour Koh Lanta. Cela se passe sans embuche et nous pouvons laisser nos sacs dans la boutique jusqu'à l'embarquement pour le ferry de nuit à 21 heures. En passant avec le bateau du snorkelling la veille, nous avions remarqué une petite plage qui semblait sympathique. Nous partons donc dans cette direction. Nous traversons boutiques et resort et commençons à suivre un panneau indiquant "Jansom bay" et "sai nuan beach". Il est expliqué que la première est privée et donc payante mais que la seconde est gratuite. Sans trop savoir où nous allons, nous suivons les panneaux et nous lançons dans une longue marche sinueuse, qui monte et descend en passant par une jungle chatoyante. Au bout d'un bon moment, nous aterrissons sur une plage digne de Robinsons Crusoé. Petite, eau claire, des cocotiers légèrement recourbés et un calme bienfaiteur. Quelques personnes ont investi les lieux et des petits bungalows en arrière plan respirent la belle vie. Nous sommes séduits et prenons place pendant un long moment. Une balançoire improbable est installée entre deux cocotiers, nouée d'une manière peu rassurante. Cela ne nous empeche pas de l'essayer et ce balancement presque au-dessus de la mer est magique.



Meme Barba Praline Rosette se prend au jeu !

Nous hésitons à rester pour le coucher du soleil de peur que le chemin du retour ne soit trop sombre mais nous prenons le risque. Pour admirer le soleil qui décline, nous prolongeons notre chemin et aboutissons quelques mètres plus loin à une seconde plage plus rocailleuse. Le silence est total, la magie de l'instant parfaite. Légers, nous prenons la route du retour qui nous semble etre beaucoup plus courte.








Une fois remis de nos émotions, il est l'heure d'embarquer pour le ferry de nuit. En montant à bord de cet engin je ne peux réfreiner une folle envie de chanter "Cargo de nuit" alors je ne me retiens pas ! Les couchettes sont plutot classes, bien que le matelas soit très fin. Nous nous installons sur le pont pour le départ et regardons la cote s'éloigner et la mer suivre son cours. Après quelques épisodes de Game of Thrones interrompus par un gars qui hurlait au téléphone alors que les gens dormaient, nous nous couchons également. Il faut un petit temps pour trouver le sommeil, le bruit est assez impressionant et le fait de se sentir tanguer de la sorte n'est pas très naturel.

A 4h45, Nicolas me réveille, nous arrivons à Surath Thani. Commence alors un périple que nous n'aurions pas cru si long ! Un tuktuk nous emmène à la gare routière, ce qui constitue déjà une étape d'un bon quart-d'heure. Le chauffeur conduit comme un fou et nous sommes effondrés de rire en regardant la flèche de son cadran de vitesse qui à l'évidence ne fonctionne pas, osciller en continu. Après un peu d'attente, nous prenons un bus pour Krabi. Le jour se lève, la campagne est légèrement embrumée, c'est très beau ! Nous nous endormons et rouvrons les yeux pour les 40 derniers kilomètres, jonchés de pains de sucre, comme à Yangshuo (cf. notre voyage en Chine). C'est magnifique !

Le bus nous laisse dans une petite allée et il faut de nouveau s'enregistrer pour la partie suivante du voyage. Les Thailandais sont assez procéduriers pour ce genre de chose et on ne cesse d'avoir des tickets et des stickers à coller sur nos vetements, indiquant notre destination. Un pickup passe nous prendre pour nous déposer un peu plus loin de nouveau dans une petite allée. Il est 9h15 et on nous annonce que nous partirons à 11h ! Au bout d'un moment une femme nous dit qu'il faut venir s'enregistrer et nous embarque dans un truc louche en essayant de nous vendre des nuits d'hotel à Koh Lanta dans des lieux qui semblent assez miteux. Elle s'énerve presque quand nous lui disons que nous préférons attendre de voir sur place et nous dit que nous ne trouverons rien.

La réception de la GH
Il est ensuite tant d'embarquer dans un minivan qui n'a pas assez de sièges pour tout le monde. Deux garçons se retrouvent avec leur copine sur les genoux, les sacs rentrent à peine mais nous partons ! Nous roulons un long moment puis prenons un bateau "bac" pour faire une première traversée jusqu'à la première ile Lanta, peu habitée et un second pour arriver sur l'ile principale. Le chauffeur dépose ensuite chacun à son hotel. Il se rend compte trop tard qu'il aurait du nous déposer au port et accepte de nous emmener à Mat Khlong Kong, la partie de l'ile dans laquelle nous souhaitions aller. Il est déjà 14 heures et nous sommes éreintés. Pour ne rien changer il fait très chaud et nous devons trouver un lieu où dormir. Nous faisons plusieurs guest house sans succès elles sont soit complètes, soit trop chères. Nous finissons par trouver un bungalow un chouillat au dessus de notre budget mais qui fera l'affaire au Where Else, une guest house hyper sympa très hippie. Notre chambre est une hutte complètement brinquebalante avec une petite terrasse où se tient un hamac, un lit avec moustiquaire et une salle de bain très "nature". Les toilettes n'ont pas de chasse et doivent etre nettoyés avec un sceau et la douche, froide, est à ciel ouvert. C'est assez charmant à cela près qu'il y a beaucoup de moustiques dans la salle de bain et des bestioles en tout genre et ça... j'aime pas trop !!! Pour vous dire, cet après-midi il y avait meme une grenouille accrochée à la partie extérieure de notre moustiquaire ! Mais bon, l'aventure, c'est l'aventure !

Le hamac sur la terrasse...

Notre nouveau copain

Nous avons terminé la journée à la plage avec un nouvel ami et avons admiré un nouveau coucher de soleil. Nous ne sommes pas surs de rester longtemps à Koh Lanta, nous sommes toujours à la recherche de notre ile paradisiaque et nous allons potasser tout ça demain.






Coucher de soleil à Koh Lanta


Voilà donc les nouvelles du jour. A très vite !

4 commentaires:

  1. C'est avec curiosité que je découvre ce récit plein de rebondissements et de dépaysement, une
    escale très intéressante et Barba Praline Rose a
    l'air de s'en donner à coeur joie. Les photos sont
    toujours aussi magnifiques et vous êtes superbes.
    Merci de nous faire partager ces moments heureux.
    Bruna

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour à vous deux ! Je suis tombée par hasard sur votre blog et j'avoues que je prend plaisir à vous lire et à suivre vos aventures. Il y a un an, nous étions en Thailande avec nos sacs à dos et nous sommes passés par Koh Lanta :-). Nous avons également posés nos sacs à dos quelques jours à Koh Jum, voisine de Koh Lanta, que je vous conseille vraiment, petite île très calme et beaucoup moins touristique que d'autres îles de la côte d'andaman. Si vous passez par là, allez au Oon Lee Bungalows, c'est génial ! Merci de me faire voyager !
    Claire

    RépondreSupprimer
  3. ils sont partis a 2, a la fin il en resterrrrraaa... 2!!! (imaginez la fauche en G.O. duclub med levant son index a la façon de Denis Brognard...)
    have fun!
    Helene Landens

    RépondreSupprimer
  4. J'adore ... J'y suis allée également, ca me rappelle de bons souvenirs !

    RépondreSupprimer