SLIDE+Script menu

Facebook
Twitter
Google+
Instagram
Flux RSS
HelloCoton

mardi 26 février 2013

Voyager roots quand on est coquette- Part 4 : Des nouvelles du front !


Oui, pendant des semaines je vous ai fait part des mes doutes quand au maintien d'une allure à peu près respectable pendant notre voyage au long cours. Je me suis interrogée sur la bonne coiffure, les bons vêtements, le bon sac à main etc. Il est temps à présent que je vous dise un peu comment tout ça se déroule !

Dans l'ensemble je dirais plutôt bien ! Mes birkenstock argentées remplissent très bien leur rôle de coquetterie et même en short et en débardeur, ce n'est pas trop la cata.

J'ai emmené une petite trousse à maquillage très restreinte, que j'utilise de temps en temps mais pas tous les jours. Des fois, je n'ai pas envie, des fois c'est inaproprié et des fois c'est essentiel pour sentir que l'on est toujours une fille et pour le simple plaisir de se pomponer un peu ! Dans cette trousse j'ai mis :

- 2 fards à paupière en stick, résistants à l'eau (sous 40 degrés, c'est primordial)
- 1 mascara waterproof
- 1 kohl waterproof
_ 1 gloss

Mais je vais vous dire, à mes yeux, ce qui est le plus essentiel c'est d'avoir une bonne crème hydratante ! Quand on bronze, le maquillage c'est secondaire mais la santé de la peau, non ! On prend la pollution dans la figure, le soleil, il y a le changement d'alimentation, bref, beaucoup d'éléments, qui, même sans être coquette, font que la peau subit pas mal et qu'il faut la protéger. J'ai aussi un ou deux échantillons d'exfoliant très utiles, surtout après les grandes villes.

Pour les cheveux, j'ai amené mon shampoing spécial soleil ainsi que mon masque hydratant. Mais malgré tout ça, ils sèchent (et je ne vous parle pas de mes mèches miel qui sont entrain de tourner au blond platine) ! J'avais fait un lissage brésilien avant de partir (qui ne m'a coûté "que" 80 euros parce que la coiffeuse a cru que c'était ce que je voulais alors que j'avais demandé un défrisage). C'est très pratique et j'avais décidé du coup de ne pas couper mes cheveux. Deux mois plus tard... c'est le craquage ! Il fait pas loin de 40 degrés, ils ont poussé, épaissis, bref, je suis allée chez le coiffeur à Bangkok pour élaguer tout ça et non seulement je suis contente du résultat, mais en plus, je trouve que vivre l'expérience du coiffeur, à l'étranger, c'est plutôt rigolo.

Donc mon conseil concernant ces satanés cheveux : coupez les avant de partir ou tentez l'aventure au fil de votre voyage !


Concernant les vêtements. Si une robe et une jupe me semblent essentielles dans le sac pour les séjours dans les villes ou les soirées romantiques (il faut entretenir la flamme quand même !), pour le reste, il faut favoriser le confort ! Cela n'empêche pas une pointe de coquetterie, dans le choix des couleurs par exemple. Mais mieux vaut ne pas trop en emporter au départ, pour trois raisons.

-La première, il y a souvent beaucoup de choses pas chères sur place, ça permet d'acheter local et aussi de varier un peu et de ne pas se lasser de ce qu'on a (même au bout du monde, on n'est pas à l'abri de contempler ses affaires et de prononcer le fameux : "pfff, j'ai rien à me mettre !").

-La deuxième, le poids peut bouger ! Souvent, on a tendance à maigrir et on se retrouve à nager un peu dans ses vêtements. Quant aux sous-vêtements, je vous laisse vivre votre propre expérience, mais acheter un soutif en Asie... c'est folklo !

-La troisième, il faut faire preuve d'adaptation. Dans certains lieux, notre style vestimentaire peut être mal vu et vous verrez rapidement que l'on n'a pas envie de choquer les gens. On veut leur montrer du respect. Alors on se retrouve à porter des choses que l'on n'aurait jamais cru mettre mais ça fait partie de la découverte et du dépaysement !

Voilà donc ce que je peux vous dire sur la réalité de la coquetterie en voyage ! Je dirais tout de même qu'il est important de continuer à faire un peu attention à soi parce que le corps en a besoin mais aussi parce que voyager pendant longtemps est une expérience très différente d'un voyage d'un mois et qu'on a parfois besoin de repères, de choses un peu familières qui peuvent se manifester par le fait de prendre cinq minutes pour se faire belle ou de flâner une heure à regarder les vêtements. Quoi qu'il en soit, sachez qu'au final on est toujours belle en voyage, parce qu'on est heureuse ! Il y a tant de choses extraordinaires à voir...




3 commentaires:

  1. On est contents de vous retrouver et merci pour ce commentaire
    très intéressant pour les coquettes en voyage. Bonne continuation.

    RépondreSupprimer
  2. Merci Charlène pour les nouvelles. J'aime surtout "au final on est toujours belle en voyage, parce qu'on est heureuse!". Becs de Suisse

    RépondreSupprimer
  3. Coucou Charlène, j'ai enfin un long moment pour dévorer tes carnets de voyage! Merci de nous faire voyager un peu avec toi sans parler de l'humour de tes récits et les bons conseils!! Tu es comme "Huggy les bons tuyaux" dans "Strasky et Hutch"!! lol
    Sam'

    RépondreSupprimer