SLIDE+Script menu

Facebook
Twitter
Google+
Instagram
Flux RSS
HelloCoton

jeudi 28 mars 2013

Et ça continue Angkor et Angkor...

Un moine solitaire dans Angkor Wat
Après notre petite étape imprévue en Thaïlande, nous avons donc embarqué pour le Cambodge, afin de découvrir les temples d'Angkor, disséminés autour de la ville de Siem Reap.

D'emblée, notre séjour s'est placé sous les meilleures hospices. Il faut dire que nous avions vraiment envie de nous accorder un moment de confort et de détente. Entre les crapahutages divers, les petits soucis de Nico et l'écrasante chaleur, le moment nous semblait opportun.
Nous avons donc réservé un hôtel un peu au dessus de notre budget habituel, avec une piscine. À l'aéroport, c'est Mala, un chauffeur de tuk tuk qui est venu nous chercher.


On nous avait prévenu, Siem Reap est une ville très touristique. Oui mais... quand on voyage depuis bientôt trois mois et qu'on vient de passer un mois au Laos, entre guest house bien basiques et nourriture douteuse, cet endroit ressemble au paradis ! Restaurants en tous genres, musique, magasins de souvenirs divers et.... la piscine de notre hôtel absolument fantastique ! On passe une bonne première journée à barboter, mettre au point l'itinéraire des jours suivants dans Angkor et nous dinons avec Katie qui nous a, une fois encore, devancés de quelques jours.

On se répète mais il fait une chaleur de four. Aussi, alors que nous nous étions plutôt imaginés partir à la découverte des temples en vélo, nous avons finalement opté pour un tuk tuk. Notre hôtel, le Golden Banana, s'est occupé d'en réserver un pour nous. Nous commençons tout doux, en partant le lendemain à 14h et retrouvons Mala, notre chauffeur de la veille ! Nous sommes bien contents car il est très agréable et parle bien anglais.

Après un arrêt à la billetterie pour acheter notre pass 3 jours (40 dollars par personne) qui nous vaut une petit photo sur une carte en carton, nous entrons sur le site.

C'est une véritable petite ville où tuk tuk, vélos et bus de touristes se mélangent. L'arrivée à Angkor Wat, le plus connu de tous et le plus abouti, a quelque chose de mystérieux. On le longe en effet un moment sans le voir, puis le grand pont en pierre au dessus de la rivière apparaît et on devine les tours derrière une première grande porte.
L'avantage de le visiter en début d'après midi est la position du soleil. Angkor Wat est en effet le seul temple orienté à l'ouest, si bien que dans l'apres-midi, on n'est pas à contre-jour quand on fait les photos !











Nous prenons vraiment notre temps et nous imprégnons de ces murs chargés d'histoire. Nous sommes impressionnés mais aussi émus d'observer ce lieu qui traverse les âges, création d'hommes qui étaient là avant nous et dont l'œuvre perdurera bien après notre passage sur terre.








Nous partons ensuite dans Angkor Thom qui, à la différence des autres lieux, était également une ville. Nous allons au Bayon, un temple très impressionnant. Les tours sont constituées de visages en pierre qui ont une étrange familiarité avec les images que nous avons pu voir des temples d'Amérique du sud ou même des statues de l'île de Pâques. Le lieu est un véritable labyrinthe. Nous en réservons la visite complète aux jours suivant car nous voulons voir le soleil se coucher.




Le lieu idéal pour cela est une colline sur laquelle se situe en temple, le Phnom Bakheng. Si tout le monde peut monter au sommet, seules 300 personnes sont admises dans le temple. Mieux vaut donc être en avance.



Seulement voilà, une toute nouvelle règle est en place : les surveillants ne laissent rentrer aucune personne qui se cache les épaules ou les jambes avec des sarangs ou écharpes, sous prétexte qu'elles peuvent les enlever une fois au sommet et ainsi insulter Boudha. On a beau parlementer, expliquer que ce n'est en aucun cas notre intention, rien à faire. Le surveillant termine en nous disant que si nous avions pris un guide local avec nous, nous l'aurions su. Nous en venons à nous demander s'il ne s'agit pas d'une petite combine pour pousser les gens à bout à avoir recours à ces guides les jours suivants.

Nous nous retrouvons donc avec de nombreuses autres personnes rejetées. Nous restons un moment en haut avant de redescendre. Le ciel de toute manière est couvert, il n'y a pas grand chose à voir.



Le lendemain, nous quittons l'hôtel à 8h, toujours accompagnés de Mala qui connait le site comme sa poche. Nous partons au temple le plus éloigné de Siem Reap, à une quarantaine de kilomètres : Banteay Srei. Il a la particularité d'être construit complètement à plat et d'être doté de gravures extrêmement raffinées.



Nous apprécions beaucoup mais regrettons l'oppression créée par les groupes de chinois et de coréens. Ils sont si nombreux !






Nous trouvons par la suite un moyen d'échapper aux groupes : le surprenant site de Kbal Spean. L'accès se mérite. Il faut pousser 10km plus loin que Bantay Srei puis grimper pendant plus d'une demi-heure par un chemin escarpé pour atteindre "la rivière aux milles lingam". Que sont les lingam me direz-vous? Il s'agit ni plus ni moins de phallus, symboles de fertilité, de création et de Shiva.
Dans cette rivière donc, on trouve de gros blocs de pierre, magnifiquement gravés avec des représentations de Boudha, Shiva etc. Et des dizaines de ronds représentants les lingam. Pour ajouter à ce beau décor, des dizaines de papillons virevoltent et n'hésitent pas à se poser sur nous. Peu de touristes poussent si loin et se lancent dans l'ascension de la montagne. Du coup, la tranquillité est quasi assurée !













Après un déjeuner excellent à base de Amok, le curry cambodgien agrémenté de poisson ou de viande, nous retournons en direction de Siem Reap et nous arrêtons à Ta Prom. Si les images vous semblent un peu familières c'est normal.  Ce temple fait parti de ceux que l'on montre le plus souvent lorsque l'on parle d'Angkor. De plus il a servi de décor au film Tomb Raider, à Deux Frères de Jean-Jacques Annaud ou encore à un Indiana Jones (On n'en est pas certain, mais c'est plus que probable!).

Une partie du site est en restauration, les pierres jonchent le sol de toute part et il y a même une mini grue. Mais ça n'enlève rien au charme du lieu. Des dizaines de fromagers qui ont l'air centenaires escaladent les vieilles pierres. Ils semblent les protéger. Ce temple fait vraiment partie de nos favoris.














Nous achevons cette longue journée par Banteay Kdei, aussi appelé la citadelle des cellules. Il n'y a personne à part nous et quelques vendeurs à la sauvette. Et nous tombons amoureux des apsara (danseuses) gravées sur les murs. Un détour par la terrasse de srah srang juste en face et nous rentrons, épuisés.






Pour notre troisième et dernier jour à Angkor, nous nous levons à 4h30 afin de voir le soleil se lever. Le grand classique est de se rendre à Angkor Wat. L'endroit est surchargé mais la vue exceptionnelle. Seulement voilà... Échaudés par l'expérience à Bantay Srei on se prend à rêver d'un autre temple où nous pourrions admirer le soleil émerger sans être encerclés de toutes part par des touristes bruyants. En consultant un post sur le forum du lonely planet, nous lisons que la terrasse des éléphants, dans Angkor Thom est une bonne alternative. Nous hésitons car nous n'avons pas vu à quoi ça ressemble et nous sommes conscients de prendre un risque. Tant pis on va au bout de l'idée.... Eh bien nous n'aurions pas dû ! Le calme est là, certes. Ça a du charme. Mais le soleil émerge entre des arbres et la vue n'a rien d'impressionnant. Si c'était à refaire nous nous accommoderions des milliers de touristes et admirerions le soleil se lever sur Angkor Wat. Parfois ça a du bon de faire "comme tout le monde".









La seule scène à laquelle nous assistons et qui nous réjouis car elle n'aurait pu avoir lieu qu'au milieu de ce calme, c'est l'arrivée d'une famille de singes. Ils sont plutôt calmes et nous pouvons les approcher de très près.




Nous repartons ensuite au Bayon. Ce lieu est un véritable labyrinthe et on se demande bien comment les khmers ont pu imaginer quelque chose d'aussi complexe, presque illogique. On ne se lasse pas d'observer ces tours aux multiples visages apaisés.












Nous repartons ensuite au palais royal et visitons le Bathuon où se trouve un Boudha couché tout en pierre. La forêt alentoure est propice à la promenade et nous aboutissons sur un temple en forme de cheminée sur lequel des fromagers ont poussé. Cette matinée est très agréable car nous sommes presque seuls partout où nous allons, devançant les groupes dans les hauts lieux en raison de l'heure matinale et nous échappant simplement dans les temples moins visités.













Pour achever ce dernier jour nous allons à Preah Khan. Le temple est vraiment en ruine mais grand et plein de charme. Nous restons un moment là, à nous imprégner de ces lieux, à observer le Shiva Natarajha (danseur cosmique) au milieu des apsara. Angkor est un lieu magique.










Nous consacrons le reste de la journée à la piscine avant de faire, le lendemain, du shopping et d'envoyer un nouveau colis en France. Le premier que nous avions fait partir à la fin de notre séjour en Thaïlande vient d'arriver, nous sommes soulagés !

Le séjour à Siem Reap s'achève en beauté en retrouvant Michele autour d'une énorme pizza délicieuse et d'un mojito. Parfait !

Voilà donc le récit de notre séjour à Angkor. Aucun doute que ce lieu est exceptionnel et mérite vraiment d'être vu. De plus nous avons vraiment été chanceux d'avoir un chauffeur comme Mala, pas pressé, nous conseillant en fonction de notre forme et du temps dont nous disposions etc. Quant à l'hôtel c'était du pur bonheur !
Nous sommes à présent en Malaisie où de nouvelles aventures nous attendent. On vous en parle très bientôt !!

5 commentaires:

  1. Magnifique toutes ces photos... ça donne super envie! Alors faut mieux être matinal pour éviter la horde de touristes???... pas de prob pour moi.. par contre Fabienne...;-)

    RépondreSupprimer
  2. que de belles images!!!!Très pressé de prendre la route.....
    profité bien de votre passage en Malaisie

    SANDRINE FRANCK & GAETAN

    RépondreSupprimer
  3. Patricia et Serge1 avril 2013 à 18:57

    Souvenirs, souvenirs ou "Pauline en voyage" :)

    "PAULINE : Mais enfin Lucie, je n'invente rien. L'emblème de Shiva est le lingam, un phallus symbole de la création."

    On vous embrasse très fort

    RépondreSupprimer
  4. Angkor à l'air magnifique! pour le coup je suis d'accord, parfois il faut faire comme tous le monde! ça m'est arrivée au brésil, de vouloir faire différent, j'ai voulu prendre un raccourci, et jme suis retrouvée en plein milieu de sdf et personnages étranges, pas du tout rassurant!
    Cécilia

    RépondreSupprimer