SLIDE+Script menu

Facebook
Twitter
Google+
Instagram
Flux RSS
HelloCoton

vendredi 29 mars 2013

Kuala Lumpur, une métropole à taille humaine!

Nous le préssentions, notre arrivée à Kuala Lumpur nous l'a confirmé, la Malaisie est un tournant dans notre voyage.

Dès l'arrivée à l'aéroport, nous sentons que nous arrivons dans une autre Asie. Tout d'abord, les visages changent. Ici, le type indien est le plus présent. Les femmes voilées ensuite. La Malaisie est un pays où la religion musulmane est religion d'état. Cependant, il n'est pas ici question de charia. Les malais sont modérés. Enfin, l'écriture ! Fini les signes incompréhensibles, en Malaisie, tout comme en Indonésie, on écrit comme chez nous. Pas mal de changements donc.



Nous arrivons en début d'après-midi à notre auberge. Ah oui! Autre changement: la Malaisie c'est cher ! Et particulièrement sa capitale, Kuala Lumpur. Du coup, fini le luxe. Pour pratiquement le même prix qu'au Cambodge, on a une chambre sans fenêtre mais avec clim et salle de bain commune. Qu'importe !

La première étape de notre voyage ici concerne bien entendu notre tablette que nous devons faire réparer. Nous partons à la recherche du centre de réparation Asus. Nous le trouvons bien plus facilement que nous n'avions trouvé celui de Sony à Bangkok et faisons un premier constat : KL (comme on dit ici) est une ville aisément pratiquable à pied et très agréable. Indiens et chinois se mélangent sans peine et les rues offrent des scènes, des couleurs et des odeurs de nourriture réjouissantes.

Réjouis, nous le sommes également en entendant le mot "global warantee" (garantie mondiale) chez Asus. Nous n'aurons rien besoin de débourser pour la réparation. De plus la personne qui s'occupe de nous indique qu'il s'agit d'un cas urgent et nous donne son numéro perso pour être tenus informés de l'évolution. Rien n'est fait mais il y a quand même de grandes chances pour que ce soit prêt à notre retour à KL, voire peut être avant.

Le centre se trouve dans un immeuble consacré à la téléphonie et à l'informatique, comme à Bangkok. Nous sommes en territoire connu !

Nous décidons de prendre un café au bon moment : il pleut à torrent. Eh oui, ici, c'est la fin de la mousson. Il fait donc un peu moins chaud même si ça reste très élevé. Notre séjour en Malaisie est vraiment placé sous le signe de l'inconnu. Nous avons repéré une ou deux choses que nous voulons faire mais pour le reste rien du tout. Nous passons donc un moment à potasser et nous mettons d'accord sur la première étape : Cameron Highlands, d'immenses plantations de thé où l'on peut randonner, à 4 heures de route de KL.

Après cela nous partons en quête de notre dîner et arpentons une rue grouillante de proposition. Nous dégustons les meilleures satays qu'on ait jamais mangé, des haricots et des aubergines revenues dans de la sauce soja ainsi qu'un excellent poulet au gingembre. Un régal !





Le lendemain matin, nous visitons à pied et découvrons la place de l'indépendance, les mosquées au milieu des tours, le grouillement d'une ville à taille humaine qui garde les traces de sa colonisation anglaise. Il est évident également que nous sommes dans un pays bien plus riche que ceux que nous avons visités jusqu'à présent (excepté Hong Kong bien sur).







Nous pensons monter dans la KL Tower, une tour d'observation depuis laquelle on peut admirer la ville est ses stars : les Petronas Twin Towers. Mais le billet coûte 15 euros et l'angle d'observation des tours n'est pas très bon. Nous renonçons, contents néanmoins de la promenade que nous avons faite.

Après le déjeuner (à 14h30), nous poursuivons un peu, allons à la gare routière puis rentrons nous reposer à la guest house.

Ce que nous attendons avec impatience c'est de voir les Petronas Tower de nuit. Et nous ne sommes pas déçus. Ces tours ultra lumineuses semblent irréelles. Reliées par un skybridge (pont aérien), elles ont l'air d'un vaisseau dans la ville. Nous ne manquons pas de les photographier sous tous les angles.











Puis nous dinons dans le "food court" du grand centre commercial situé en bas des tours. C'est l'occasion pour nous de parler de ce voyage. Par moments on n'en revient toujours pas de vivre ça. Et on s'interroge sur ce qui va en rester à notre retour. Nous réalisons aussi qu'un tel périple remet aussi beaucoup de choses à plat et leur fait prendre une perspective différente. Ça suscite des interrogations, des envies de changement. C'est fascinant d'éprouver la vie et le temps de cette manière.

Ainsi s'achève nos premiers pas en Malaisie. Nous sommes en route pour les Cameron Highlands et essayerons de vous en parler le plus rapidement possible.

À très vite !

4 commentaires:

  1. Vos récits nous plongent dans de nouveaux lieux, de nouvelles cultures ! Tout cela est passionnant,continuez à nous faire rêver... Affectueusement

    RépondreSupprimer
  2. Toujours aussi belles ces tours!!! Si ca n'a pas changé, vous pouvez monter jusqu'au skybridge gratuitement a condition de vous lever tôt, le nombre de tickets est limité par jour. Bonne continuation aux Camerons, région du thé et des fraises!

    RépondreSupprimer

  3. Très beau récit avec la découverte de lieux très modernes, les photos sont toujours superbes
    et les tours impressionnantes. Merci de nous faire partager votre aventure en Malaisie et bonne
    continuation. Grosses bises. BRUNA

    RépondreSupprimer
  4. Sympa! j'avais prévu les mêmes étapes en Malaisie, mais finalement, nous l'avons enlevé, pour profiter plus d'autres pays....
    Cécilia

    RépondreSupprimer