SLIDE+Script menu

Facebook
Twitter
Google+
Instagram
Flux RSS
HelloCoton

mercredi 17 juillet 2013

Quand le bronzage s'en va...

Ah ! Il aura fallu un peu de temps pour qu'il arrive cet article... oui celui qui va vous raconter ce que ça fait de revenir à "la vie normale" ! En squattant un signal Free Wifi grâce aux identifiants d'un pote, j'aurais presque l'impression d'être encore un peu en conditions voyage ! Mais ne nous y trompons pas, la baroude c'est fini !

Voilà un peu plus de trois semaines que nous sommes rentrés. Au cours de notre périple, c'est souvent le temps que nous avons passé à silloner un pays, à grands renforts de bus locaux, de négociations et de lits crados. 

Eh bien depuis trois semaines, c'est un tout autre genre de péripéties qui nous ont tendu les bras ! On a cherché un appart, trouvé un appart, emménagé dedans, vidé des cartons et monté des meubles IKEA ! C'est loin d'être de tout repos ! Mais après beaucoup de sueur et l'aide de tous nos amis et nos familles, on a retrouvé un petit nid et nos marques (à peu près), dans notre vie lyonnaise.

Quelques jours avant de rentrer en France, nous étions gagnés par une espèce d'anxiété. La France nous semblait être un lieu déprimant où les gens sont toujours en colère, fatigués, moroses, pessimistes et j'en passe. On se demandait comment nous allions bien pouvoir nous réadapter avec notre état d'esprit du voyage.

En arrivant à Roissy, on a attendu nos bagages une demi-heure et on est tombé sur un douanier qui râlait parce que son PC était pourri… aucun doute, on était de nouveau en France ! 

Nous étions persuadés qu'il y aurait un décalage bizarre qui ferait que nous serions habités en permanence par un sentiment un peu spécial : être les seuls à savoir ce que nous avions vécus. Marcher dans la rue, regarder les gens et se dire : "s'ils savaient !". Mais en fait, ça ne marche pas comme ça…

Le voyage, il entre dans votre coeur, dans vos veines, dans votre âme. Mais le quotidien vous rattrape très vite. La vie a continué pour tout le monde et vous ne pouvez évidemment pas passer tout votre temps à ne parler que de vos aventures ! Alors ça revient, par bribes, par souvenirs… 

Le plus dur a été la reprise du boulot de Nico. Les petites guest house de Thaïlande ne m'ont jamais autant manquées que lorsque Nico est parti travailler le premier matin. Six mois tous les jours ensemble, à tout partager et soudain, le vide ! 

Et pour lui… drôle de transition ! Les premiers temps, après avoir d'abord pensé que notre pays était mieux que dans notre souvenir, on s'est quand même vraiment demandé ce qu'on faisait là. Je nous imaginais déjà repartir, trouver un travail quelque part en Asie. 

Emménager dans notre nouvel appartement nous a fait beaucoup de bien. Même si nous adorons nos parents et que nous les remercions de tout coeur de nous avoir accueillis chacun leur tour à notre retour, ce n'est pas facile de ne plus avoir de vrai moment d'intimité. Encore une fois, surtout après avoir passé six mois, juste nous deux !

Notre nouveau nid, presque opérationnel !
Finalement, ce n'est que depuis que nous avons monté nos fameux meubles IKEA (si ça c'est pas de l'aventure !) et que nous avons pu vider nos cartons que la vie a repris un peu de sens. Nous retrouvons nos marques, nos habitudes, de nouveaux projets et profitons pleinement de notre quartier, la Croix Rousse, que nous chérissons.

Un tableau presque parfait hein ? Oui… presque. Il faut bien l'avouer, le blues n'est jamais loin et il suffit de déballer un des nombreux bibelots que nous avons ramenés du voyage pour que tout rebascule. Le voyage nous manque, l'Asie nous manque, plus que tout, être ensemble au quotidien nous manque. 


Alors voilà où nous en sommes après trois semaines sur le territoire français. Globalement, les choses ne se passent pas trop mal mais je suis animée par un sentiment, une intuition qui me fait penser qu'à un moment ou un autre, quelque chose va changer… Alors je n'ai plus qu'une chose à vous dire : TO BE CONTINUED ! ;)

9 commentaires:

  1. Je suis très contente de vous retrouver dans votre nouvelle vie même si
    les conditions ne sont pas les mêmes, elle reste très riche en événe-
    ments et ce n'est pas fini. Vous avez réussi à faire beaucoup de cho-
    ses en peu de temps avec des souvenirs plein la tête. C'est formidable.
    Bonne continuation dans votre installation et à bientôt. Bisous. Bruna

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Charlène
    Bon retour en france !! :) je suis bien content que le retour ce passe bien j avais quand même une peur que le retour a la "vie réelle" soit dure :)
    Alors tu reviens quand a t02 ?
    biz a vous 2

    Laurent de la to2 :)

    RépondreSupprimer
  3. J'imagine assez facilement que la réadaptation à la france et à sa vie d'avant ne doivent pas être simple ... jusqu'à la prochaine aventure!

    RépondreSupprimer
  4. Sinon je connais une boite a Bangkok qui doit surement encore chercher des personnes sachant parler anglais et sachant se servir d'un PC, dans pas mal de domaines ... :) Bon par contre le salaire est local hein.

    RépondreSupprimer
  5. Salut Charlène, Ca fait bien plaisir d'avoir de vos nouvelles! Wouah chapeau, tout ça en 3 semaines?! Vous avez vraiment pas chômé en tout cas! :) Nous c'est pile la période inverse: on démonte, on emballe dans des cartons ce qui restera dans la cave de nos parents... ;)
    On espère qu'on pourra vous croiser à Lyon avant notre départ en tout cas! Bon retour à vous 2, c'était un que du bonheur de suivre vos aventures durant votre periple!
    Bises de Suisse

    RépondreSupprimer
  6. Et ils sont où les Hamacs?! ;)
    Je me retrouve totalement dans ta façon de vivre ton retour, sauf que moi je savais que ce n'etait que pour 3 mois!
    Penser et organiser des futurs voyages aide beaucoup!
    Acheter des tas de lonely planet aussi! ;)
    En tout cas votre petit nid a l'air bien douillet!
    Gros bisous! On pense à vous!
    Alexia & David

    RépondreSupprimer
  7. Coucou !
    Ca fait du bien de lire de vos nouvelles, j'ai bien pensé à vous ces jours ci et à cette grande installation.. Bon courage pour tout ça ! Gros bisous de Nouméa, passez un bel été !

    RépondreSupprimer
  8. Ah le retour en France c'est toujours quelque chose de très dur... Je me fais la même remarque à chaque fois que je reviens "ah oui je suis bien arrivé à Paris".
    Et toujours cette envie de repartir rapidement, de voyager, de découvrir...

    RépondreSupprimer
  9. Waouh, trois mois pour faire tout ça, mais vous avez été SUPER efficaces ! Le retour est je trouve le moment le plus difficile du voyage... comme vous le dites bien, on en veut souvent plus, plus, toujours plus ! L'important pour nous a été de pouvoir nous recréer un petit cocon, et surtout de repartir souvent en vadrouille...

    RépondreSupprimer