SLIDE+Script menu

Facebook
Twitter
Google+
Instagram
Flux RSS
HelloCoton

mercredi 7 août 2013

Assurances voyage... ce qu'on oublie de vous dire !

Maintenant que nous sommes rentrés, nombreuses sont les personnes qui nous posent des questions sur l'aspect pratique de notre grand périple et notamment le choix de l'assurance.

Les devis pour protéger les routards que nous sommes, dans les agences "spécialisées", sont assez démentiels et il est difficile de choisir. Alors je vous propose un petit point pour vous expliquer comment nous avons fait !

Les trois premiers mois : la carte bleue

Eh oui, vous savez ce petit objet qui vous permet d'accéder à tous vos désirs et qui, parfois, est la source de toutes vos angoisses ! Eh bien il se pourrait qu'elle vous soit d'un grand secours !

Avec votre carte bleue, vous bénéficiez d'une assistance sur place et du rapatriement pendant les trois premiers mois de votre périple (ça marche donc aussi si vous partez en vacances 15 jours etc.)

Nous avions la Gold de Mastercard mais ça marche avec toutes les cartes. Qui plus est, on peut y inscrire gratuitement un conjoint même si vous n'êtes pas pacsés ou unis d'une quelconque façon devant la loi. Il suffit d'appeler l'assistance et de faire ajouter la personne souhaitée.

Lorsque Nico a dû être hospitalisé depuis le Laos, c'est l'assistance de la carte bleue qui a joué. Inutile de dire que le service a été impeccable. Et tout a été pris en charge pour nous deux !

Pensez-donc à vous renseigner pour connaître toute l'offre de prise en charge. On les paye assez cher toute l'année, autant que ça serve !

L'assurance habitation : la vraie astuce...

En creusant un peu, la lumière est apparue : oui ! Dans notre contrat d'assurance habitation, nous bénéficions d'une assistance à l'étranger ! Nous sommes à la Macif, mais il semble que ça vaille pour tous les assureurs. La plupart du temps, on a l'assistance sans le savoir, il faut donc les appeler pour s'en assurer. Dans le cas contraire, ça vaut le coup de demander combien ça coûte car il y a fort à parier que ce soit bien moins cher que toutes les assurances du type Marco Polo etc.

Oui mais, je laisse mon appartement !

Oui, oui... nous aussi on l'a laissé ! Mais tant qu'on paye, qu'en savent-ils ?! Tout le monde y trouve son compte !

L'avantage c'est que vous êtes protégés aussi longtemps que vous partez et que la prise en charge est très large. Dans notre cas par exemple, nous avions l'assistance sur place et le rapatriement, comme avec la carte bleue, mais le rapatriement pouvait même être déclenché en cas de décès d'un membre de la famille comme les grands-parents. L'assurance prenait également en charge les billets pour retourner à l'étranger, continuer le voyage. Plutôt pas mal quoi !

En résumé, les assurances voyages "spécialisées" ne sont pas nécessairement obligatoires et l'accès à ce genre d'informations n'est pas toujours aisé. Alors à vos téléphones ! Renseignez-vous auprès de vos assurances existantes et bonne route !

4 commentaires:

  1. Salut les copains...

    On s'est aussi pas mal renseigné sur le sujet et vos astuces sont bonnes à savoir ;-).
    2 petite questions quand même:
    - Si Nico s'était fait hospitalisé après les trois mois de la carte bleue... Est-ce que les frais médicaux auraient été couverts par qqch?
    - Pour la responsabilité civile (genre si vous blessez qqun involontairement dans un accident...) vous ne seriez pas couverts non?
    On a aussi écrit un article sur le sujet, ça m'intéresserait d'avoir votre avis...http://www.novo-monde.com/article-choisir-meilleure-assurance-voyage.php

    à dans 10 jours les amis ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Benoît !

      Si justement, c'est l'assistance de l'assurance habitation qui nous couvrait une fois que la carte bleue ne nous couvrait plus. En fait elle nous couvrait depuis le départ vu que c'est une assurance permanente, c'est juste que nous avons fait appel à celle de la carte bleue en premier.

      Normalement, la responsabilité civile continue à fonctionner également.

      Je vais aller voir votre article de ce pas ;)

      À dans dix jours !!

      Supprimer
  2. Bonjour,
    Certainement la partie la plus fastidieuse et la plus "labyrinthique" que nous ayons dû affronter au cours de nos préparatifs . Depuis 4 mois maintenant que nous nous penchons sur la question, nous n' avons obtenu que des avis contradictoires, suivant les différents et très nombreux interlocuteurs à qui nous avions affaire ; si bien qu' à la fin, nous étions totalement perdus ! A J-16, çà commence à prendre forme, mais tout n' est pas encore réglé : comme vous, nous n' aurons pas recours à une assurance privée (http://lagde.jimdo.com/la-logistique/assurances-banques/) .
    Allez zou ...
    Jean-Fi .

    RépondreSupprimer
  3. Anne (salutatoi.wordpress)8 août 2013 à 15:38

    Après avoir épluché des pages et des pages de contrats, nous sommes partis sur ce type d'assurance avec la MAIF (combinaison de plusieurs contrats: raqvam, praxis et pacs: ce qui inclue le rapatriement, une prise en charge en cas d'accident même à scooter etc...), cela semble complet, à voir en pratique, même si nous espérons ne pas avoir besoin de faire appel à eux!

    RépondreSupprimer