SLIDE+Script menu

Facebook
Twitter
Google+
Instagram
Flux RSS
HelloCoton

dimanche 2 mars 2014

Bienvenido en Argentina !

Et voilà ! Nous avons enfin posé les pieds sur le sol argentin ce matin à 9 heures, heure locale soit 13 heures, heure française.

Bien que Buenos Aires ne soit pas l'endroit le plus loin où nous soyons allés, l'Australie restant détentrice du record pour le moment, nous n'avions jamais fait un vol aussi long. Le max avait été 11heures, aujourd'hui le Madrid-Buenos Aires en a fait un tout petit peu moins de 13 et on a vu la différence !

Malgré un très bon confort et de supers équipements, tu ne peux t'empêcher d'avoir une joie mêlée de découragement quand à peine décollé tu lis "temps restant 12h45" ou encore "distance jusqu'à Buenos Aires 10100 km". Et le pire c'est quand tu commences à t'endormir, que tu ouvres un oeil persuadé que le temps a dû bien avancer et que tu te rends compte qu'après plus de 3000 bornes et 4 heures de trajet, tu longes encore les côtes africaines.



Mais bon, nous y sommes arrivés et la première chose qui nous a frappée, c'est le soleil et la chaleur !

Enfin, la première chose après tout de même :
-Tiens, il est pourri cet aéroport
-Mais où sont les chariots à bagage?
-Ouf, les sacs sont là !
-Attends ça c'est la file pour sortir ? (à comprendre une masse informe de gens dans le pâté qui arrivent de tous les côtés)
-Et enfin, que calor !

Nous avions convenu d'un rendez-vous avec un taxi, recommandé par notre hôtel, ce qui nous a (une fois n'est pas coutume) permis d'éviter le long moment du "taxi taxi" suivi de toutes les réjouissances qui s'en suivent habituellement.

La terrasse ensoleillée...
Une fois installés dans notre chambre et du change de secours effectué avec notre hôtel à taux intéressant, nous filons à Las Cabras, une parilla non loin de là. Une parilla, c'est un restaurant spécialisé dans le barbecue. Et là c'est l'orgie.

Bah oui quoi ! Après tout l'Argentine est réputée pour sa bonne viande, on veut goûter ! Bon on attaque fort, directement la formule "offensive" : la parillada completa! Les images parlent d'elles-mêmes, c'est un "échantillon" de toutes les viandes proposées par la maison! Diabolique! Mais on est très content ! Repus, au bord de l'indigestion, mais content !


"L'apéro" amené à chaque table quelque soit la commande...



C'est aussi l'occasion de voir un peu comment les gens se comportent et on retrouve bien l'ambiance méditerranéenne mêlée à toute l'imagerie que l'on peut avoir de l'Amérique du Sud. Nous remarquons aussi que tout le monde garde ses affaires sur soi. Les sacs restent sur les genoux, fixement attachés aux épaules de leur propriétaires et une serveuse, voyant que nous n'avons pas fait de même, nous propose de sécuriser nos sacs avec une attache en plastique. Là, on l'a bien compris, on est dans le côté "sombre" de l'Amérique latine.

Heureusement, la bonne humeur générale, le soleil ainsi que les façades colorées et les rues arborées du quartier de Palermo gomment un peu cette image et nous savourons notre petite marche de retour à l'hôtel avant de nous effondrer pour une sieste on ne peut plus nécessaire !





La petite particularité de ce voyage, comparé aux autres, est que cette fois-ci, l'anglais n'est pas de mise et que je suis la seule à parler espagnol. Du coup c'est assez sympa car nous pouvons communiquer plus facilement avec les gens et le rapport est potentiellement moins biaisé que lorsqu'on discute avec un thaï par exemple, qui ne maîtrise qu'un anglais de tourisme (et en plus avec notre type on est plutôt couleur locale). Mais par contre, Nico ne comprend rien et je suis la traductrice officielle. ça a un certain charme ! Je peux dire ce que je veux (ah!ah! rire maléfique).

Voilà pour l'instant nos quelques brèves de cette première journée à BA comme on dit ! Nous n'avons aucune idée de ce que nous ferons demain et après-demain mais nous savons néanmoins que c'est férié et qu'il y a le carnaval, ce qui s'annonce plutôt sympa !

On vous raconte ça très vite ! Hasta Luego !

4 commentaires:

  1. Bonheur de vous lire à nouveau! Faites nous rêver les amis!! :)
    Alexia & Dave

    RépondreSupprimer
  2. Ahhh oui les blobe-croqueurs sont de retour ;-)... On se réjouit de la suite et de toutes les bonnes astuces que vous partagerez sur l'Argentine... Profitez bien!!!

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour les Globe-croqueurs - Dès la première lecture on se retrouve plongé dans l'aventure. Merci
    de nous faire partager ce beau voyage et ce dépaysement. Profitez-en bien. On pense bien à vous.
    Bruna

    RépondreSupprimer
  4. Charlène et Nicolas,
    Bon voyage en Argentine: on va suivre vos aventures de loin (et pour commencer depuis les pistes de ski)!
    Et bon anniversaire à Nico!
    JP

    RépondreSupprimer