SLIDE+Script menu

Facebook
Twitter
Google+
Instagram
Flux RSS
HelloCoton

vendredi 7 mars 2014

Salta la vista!

Cathédrale de Salta vue de nuit
Nous sommes arrivés hier à Salta, ville située dans le nord ouest argentin, au pied de la cordillère des Andes et point de départ de nombreuses excursions.

La ville, isolée, est néanmoins très vivante et nous avons flâné dans ses rues hier. Nous nous sentons cette fois-ci vraiment en Amérique du Sud, en raison de l'architecture et du type des andins très prononcé (n'oublions pas que ce sont des amerindiens!).




La bière locale





Après avoir fait plusieurs agences de location de voiture, pour comparer leur prix, nous sommes sortis le soir sur Balcarce, la rue où se concentre la vie nocturne de Salta.


La place principale de nuit



Ici se trouvent de nombreuses peñas, c'est à dire des bars restaurants où l'on peut écouter et voir des spectacles traditionnels. Après un petit verre (il était 9h30 et il n'y avait encore personne nulle part), nous nous sommes attablés à La Vieja Estacion, qui s'est remplie au fur et à mesure et où nous avons pu admirer de la danse et des percussions traditionnelles andines puis un groupe de musique. La soirée a été excellente! Nous avons aussi pu noter une autre constante que l'on peut ajouter aux dimensions phénoménales des plats : le mouchoir! En effet que ce soit dans les rues de Buenos Aires pour signaler des places libres, dans le spectacle de tango ou dans celui d'hier, arrive toujours un moment où il y a un mouchoir en tissu, mystère! (Qui nous amuse...)






Aujourd'hui, nous sommes allés réserver notre voiture. Nous avons opté pour l'agence Argentina Rent a Car (à l'angle de l'av. Buenos Aires et Alvarado), qui nous propose le prix et les services les plus intéressants (360 pesos/jour pour 10 jours si on paye en cash, pour une voiture catégorie A).

Une fois la formalité effectuée, nous nous rendons sur la place principale et entrons dans la cathédrale. Nous ne sommes pas de grands férus d'églises mais nous étions curieux de voir l'ambiance en Amérique du Sud, zone du monde très croyante. Et nous avons retrouvé la même ferveur que celle que nous avions pu observer en Thaïlande ou au Myanmar avec les bouddhistes. De la même manière, la vie n'est pas concentrée uniquement autour de la messe et les gens viennent se confesser, faire une prière ou toucher une idole. On en voit même en costume de travail qui utilisent sans doute leur pose pour passer brièvement faire une prière, ou encore des étudiants main dans la main. C'est assez fascinant à observer.



La file d'attente pour se confesser


Par la suite, nous voulons nous rendre au MAAM, le museo de archeologia y de alta montaña. Ce musée orienté sur l'histoire Inca de la cordillère des Andes expose des objets retrouvés lors d'expéditions archéologiques menées à plus de 6000m d'altitude et surtout le corps momifié d'un enfant Inca retrouvé au sommet d'un volcan culminant à presque 7000m d'altitude! La température extrêmement froide ainsi que des couches de lave ont permis des conditions optimales de conservation. Trois corps ont été retrouvés la bas, d'enfants âgés de 5 à 15 ans et datant de plus de 500 ans. Ils sont exposés alternativement pour des questions de conservation, dans une capsule à -20 degrés.

Cette visite a été très instructive et nous a permis d'en apprendre un peu plus sur la culture inca. Par exemple en ce qui concerne ces enfants, ils étaient sacrifiés si le besoin s'en faisait sentir (problèmes naturels par exemple) ou quand un ancien mourrait. Les enfants, de classes supérieures étaient choisis pour leur beauté puis envoyés dans d'autres villages où ils devaient se rendre à pied afin de se marier. Ils rentraient ensuite chez eux, on faisait une grande fête, les paraît de leur plus beaux habits, on leur faisait boire un alcool de mais et une fois qu'ils dormaient on les enterrait avec des offrandes. Histoire cruelle...

Une fois retournés à l'air libre (Ouf !), nous faisons un petit tour et observons un peu la population. Des files interminables se pressent aux distributeurs de billets et dans les banques (c'était déjà pareil hier soir). Nous ne savons pas pourquoi mais on va essayer de se renseigner, c'est assez hallucinant.

Cireur de chaussures au resto...
Nous mangeons pour trois fois rien mais sur la place principale, ce qui nous vaut d'être assaillis par de nombreux vendeurs ambulants. Malgré tout, on trouve que de manière générale, c'est bien plus tranquille ici qu'en Asie! Même l'arrivée à l'aéroport hier a été d'une simplicité! On n'a pas été oppressés comme on pouvait l'être en Asie. C'est agréable. Même dans les marchés c'est le jour et la nuit. Les commerçants ne t'interpelle pas ou presque ! Tu peux observer tranquillement sans que le vendeur ait déjà sa calculette dans la main et t'ait fait un prix ("for you I make 50, good price!" Ah!ah! Que de souvenirs!).

Avant de rentrer nous reposer à l'hôtel, nous observons une fiesta générale sur la place principale. Une fanfare et des étudiants dansent, sans doute pour fêter la rentrée scolaire qui a eu lieu mercredi. Enfin, elle a eu lieu pour les écoles privées (on reconnaît les étudiants par leurs uniformes) mais pas pour les publics car les professeurs n'ont pas pu se mettre d'accord sur les salaires. Emmanuelle et Javier nous ont dit que ça arrivait tous les ans.


Si Salta est jolie il n'y a pas non plus 10000 choses a y faire. On serait bien monté sur les hauteurs avec le téléphérique mais les Andes sont dans les nuages et il n'y aurait pas grand chose a voir. Du coup l'après midi est placée sous le signe du repos avant sans doute un petit repas sympa ce soir et le grand départ demain pour ce qui devrait être le cœur de notre voyage!

Nous avons décidé de commencer par le sud de la province et la vallée de Calchaquies avant de remonter au nord, d'aller au Salinas Grandes et de rayonner autour de la quebrada de humahuaca depuis Tilcara où nous avons réservé un hôtel mega classe qui sera notre "hôtel lune de miel" (faut bien marquer le coup quand même !).

On ne sait pas où l'on sera demain ni comment sera l'accès à internet dans les prochains jours, donc, on fait au mieux pour mettre à jour le blog au plus vite! En attendant merci de nous lire et de toujours suivre nos aventures! Vos petits messages font plaisir!

5 commentaires:

  1. Bonjour Charlène et Nicolas Je ne sais pas si mon message vous parviendra mais j'essaie quand
    même. Toujours très intéressée par votre récit et vos photos sont superbes. Continuez à nous faire rêver. Profitez bien de votre séjour.Bruna

    RépondreSupprimer
  2. salut vous deux! Ah ca y est j'ai enfin rattrappé mon retard, et je viens de me mettre à jour sur vos articles... :) La grande classe ce voyage de noce! Franchement on a de plus en plus hâte d'arriver en Amérique du sud! L'asie y a pas à dire on adore, mais après 7 mois on commence gentiment à avoir envie de changement... En tout cas continuez de bien profiter! on vous embrasse, Fabienne & Benoit

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On vous comprend! Même si l'Asie est dans notre cœur et qu'on compte bien y retourner on est content de découvrir autre chose! Vous allez vous régalez en Amérique du Sud et du coup si vous avez besoin de conseils pour l'argentine n'hésitez pas à nous écrire! A bientôt virtuellement et en vrai :) bisous a vous deux et belle route!!

      Supprimer
  3. Bonjour Charlène et Nico,
    Bravo pour ce reportage sur l'Argentine, digne de son prédécesseur Asiatique! Question: est-ce que les Argentins retirent leur argent des banques comme ça chaque week-end?
    Bises
    JP

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. {\rtf1\ansi\ansicpg1252
      {\fonttbl\f0\fnil\fcharset0 ArialMT;}
      {\colortbl;\red255\green255\blue255;\red34\green34\blue34;\red255\green255\blue255;}
      \deftab720
      \pard\pardeftab720\partightenfactor0

      \f0\fs26 \cf2 \cb3 \expnd0\expndtw0\kerning0
      \outl0\strokewidth0 \strokec2 Merci JP! \'c0 vrai dire on ne sait pas s'ils font \'e7a tout le temps ou \'e0 certains moment du mois. On n'a vraiment qu'une th\'e9orie sans pr\'e9cision pour l'instant :) mais on va creuser! Bises}

      Supprimer